Le 12 septembre 2018 : les climats de Chambolle-Musigny décryptés

Le 12 septembre 2018 : les climats de Chambolle-Musigny décryptés

Prix régulier €95.00 Solde

Ce petit village de la Côte de Nuits n’a guère voulu s’étendre tant sa terre y est précieuse.

Tout juste a-t-on laissé croître un tilleul Sully de 5 mètres de circonférence ! Ancienne dépendance de l’abbaye de Cîteaux, Chambolle-Musigny compte deux superbes Grands Crus : le Bonnes-Mares (15,0572 ha*), formant le trait d’union avec Morey-Saint-Denis et le Musigny (10,8555 ha*), en haut du Clos de Vougeot.

Il s’enrichit également d’un prestigieux Premier Cru : Les Amoureuses, parmi les beaux climats de Chambolle.

Vingt-trois autres premiers crus jalonnent l'aire de production en premier cru (61,2314 ha*). Comment les lire, au-delà de leur complexité apparente ? 

Les trente-huit climats classés en Chambolle-Musigny offrent des typicités tout autant nuancées que passionnantes à découvrir.

Le Chambolle-Musigny est un vin rouge présenté souvent comme le plus « féminin » de la Côte de Nuits. L’intensité et la finesse s’y expriment en effet avec une élégante subtilité. Au regard, un rubis vif, auréolé de reflets brillants et lumineux. Il peut s’assombrir un peu, gardant tout son éclat. La violette, les petits fruits rouges (fraise, framboise) composent son bouquet d’une typicité marquée. Plus âgé, il évolue vers le fruit mûr épicé, le pruneau, ou vers la truffe, le sous-bois et l’animal. Riche et complexe, il tapisse le palais de soie et de dentelle. Sa délicatesse charnue ne l’empêche pas de conserver une structure solide et durable. Assez moelleux, peu portés sur l’acidité, ses tanins restent caressants.

*source : Climats et lieux-dits des grands vignobles de Bourgogne, par M.-H. Landrieu-Lussigny et S. Pitiot, Editions de Monza & du Meurger, 2012.